Chères Citoyennes, Chers Citoyens, Mesdames, Messieurs, bienvenue sur le site officiel de Venthône.

Le site de notre commune est non seulement une vitrine des nombreuses réalisations générées, des services qu’elle regroupe, des personnes qui y collaborent mais également un lien de communication privilégié avec ses habitants.

Soyez curieux et explorateur car au fil des rubriques, vous connaîtrez tour à tour l’histoire de Venthône vieille de plus d’un millénaire, les curiosités touristiques, ses activités économiques et les sociétés qui animent la vie des 1200 habitants de notre village.

De plus, une foule de renseignements utiles sur notre administration, son fonctionnement, ses règlements et son territoire vous permettront également de connaître les détails de notre organisation.
Merci de votre visite et à bientôt pour une prochaine rencontre non pas virtuelle, mais bien réelle je l’espère.

Historique de Venthône
Venthône (médiéval)
Venthône aurait été une dépendance de Sierre, protégée par l`abbaye de Saint Maurice. Mais depuis le XII siècle, il passa à l`Évêché de Sion jusqu`au jour où le village devint commune indépendante. L`Évêque l`administrait par les nobles de Venthône. L`un de ces premiers nobles fut Aymon de Venthône qui donna probablement le nom au village.

Le nom de Venthône apparaît dans les textes sous la forme de Venthona en 1131, puis Ventuna en 1268, Venthonna en 1305 et Venthône en 1438. De 1131 à 1390 env. c`est une seigneurie épiscopale inféodée à une famille qui porte le nom du lieu.
La tour de Venthône a été bâtie dans les années 1250 par le chevalier Pierre de Venthône, Il signe comme témoin, dans le compromis de 1260 ,à l`issue de la guerre qui opposa l`évêque de Sion à Pierre de Savoie. Apparenté aux familles les plus importantes du pays, le chevalier avait épousé noble Antoinette d`Anniviers. Ici les évènements prennent un parfum de légende. L`abbaye d`Hauterive reçut, à son heure, comme novice, le chevalier Pierre de Venthône, saisi du dégoût de la vie des armes, tandis que sa noble épouse prenait le voile au couvent de la Maigrauge.

Symbole du pouvoir féodal durant des siècles, le Château devient propriété de la contrée de Sierre et de la Bourgeoisie de Venthône vers 1609. Les boiseries de la salle Bourgeoisiale datent de 1609 et le fourneau de 1619. La Bourgeoisie achète également des immeubles, des vignes et met son four Banal à disposition de la population.
Après 1798, les six communes étant devenues des communes politiques reconnues par les constitutions cantonales, la Contrée de Sierre, reléguée au rang de communauté économique deviendra, au milieu du 19ème siècle, la Grande Bourgeoisie, dont les Bourgeois de Sierre se séparent définitivement en 1914.

Economie locale
Du point du vue strictement local le secteur économique le plus important demeure le secteur primaire, principalement par l’apport de la viticulture. Le secteur secondaire a reculé ces dernières années : le nombre d’entreprises établies dans la commune est faible et principalement axé sur le bâtiment. Le secteur tertiaire demeure stationnaire exerçant son activité principalement dans le service public et les branches touristiques. Ceci ne correspond évidemment pas à l`importance réelle des secteurs concernés par la population active de la Commune, population qui occupe ces postes de travail, principalement dans l`agglomération Sierre-Sion et sur le Haut-Plateau. Ainsi dans ce nouveau complexe, le secteur primaire occupe 7% env. de la population active, le secondaire 16% et le tertiaire 77%, pourcentages presque identiques à ceux d`il y a 10 ans.

Your request has been submitted successfully.